Monde 2001  
Préparation du tour du monde  
   
 

Peut-être êtes-vous en train de vous demander comment préparer un tour du monde, quelles sont les préparations pour un tel voyage... voici nos quelques humbles conseils...

Préparatifs J-30

Le grand départ approche à pas de géant maintenant ... Dans un mois, ça y est. Et nous sommes fin prêts ... A quelques détails près, puisque :

  1. mon passeport n'est toujours pas prêt,
  2. il me reste encore quelques vaccins à faire,
  3. il faut se renseigner pour une assurance ...

Mais le trajet, lui, est pour ainsi dire tracé et les billets, même si nous ne les avons pas encore, sont achetés (voir plus bas).

Passeport et visas

Il faut juste penser à un truc avant de partir : le passeport doit encore être valide au moins six mois après la fin de votre voyage. Beaucoup de pays impose cela. Quant aux visas, date de validité oblige, nous n'avons acheter que celui de la Jordanie et de l'Inde. Pour les autres, on les achétera à la frontière (c'est le cas pour le Népal). Pour le Laos et le Vietnam, c'est depuis la Thaîlande que nous ferons les démarches, pour le Cambodge, ce sera depuis Saïgon. Quant à tous les pays que nous traverserons en Amérique du Sud, il n'y a pas de Visa.

Pour faire un visa, à part des dollars, il faut des photos d'identité...

Lionel devant le site La tonne de guide

Les vaccins

On a fait les vaccins classiques pour ce genre de destinations : fièvre jaune, hépatite A et B, thyphoïde et tétanos. Le mieux est d'en parler à son médecin. Surtout qu'il peut-être de bon conseil pour la préparation de la trousse médicale. Une petite particularité toutefois, on a décidé de se faire vacciner contre la rage...

Nous avons eu besoin de notre carnet de vaccination pour passer la frontière entre le Vietnam et le Cambodge. La fièvre jaune était obligatoire...

Le traitement anti-paludisme

Nous sommes allé voir un médecin spécialiste des maladies tropicales (un militaire) qui nous a étudié notre trajet et nous a conseillé de suivre un traitement anti-paludisme pendant pratiquement tout notre trajet. Nous avons donc acheter un tonne de médicaments (Lariam et Paludrine pour ne pas les citer) qui nous ont coûté une fortune (en passant, un conseil aux frontaliers, ils sont moins chers au Luxembourg...).

Avec le recul
On aura trimbaler ce traitement anti-palu pour rien ! On s'est dit (à mon avis à juste titre) qu'on aurait du mal à suivre un traitement aussi long. Alors, à force de repousser... En fait, on a préféré jouer la carte de la prévention en évitant les moustiques. Vêtements long des la tombée de la nuit, anti-moustique.

Et surtout, un truc génial : une moustiquaire ! Finalement pas si encombrant que cela si on prend on compte le plaisir de dormir sans le bruit horrible du moustique dans l'oreille !

Les médicaments

Mieux vaut prévenir que guérir ! On a emporté pas mal de médicaments. De l'aspirines, des désinfectants, le traitelents classiques pour les problème de tourista (ercefuril et ...), des pansements gastriques. Vous pouvez voir plus en détail le contenu de notre trousse.

Avec le recul
On se sera servi de peu de chose. On a eu la chance de n'être pratiquement jamais tombé malade. Quelques tout petits problèmes d'estomac de temps en temps, mais rien de bien grave.

Les sacs à dos

Le but est d'avoir un sac à dos d'un poids raisonnable, et d'avoir l'indispensable à l'intérieur. Il sera notre compagnon de route pendant un an, autant dire qu'il va falloir réfléchir à ce que l'on va y mettre dedans ! Même si on ne l'aura pas 24h/24h sur le dos, il doit nous permettre de nous balader à la recherche d'un hôtel sans mourir sous son poids.

Nous auront chacun un sac à dos de 60 litres pour les fringues essentiellements, les sacs de couchages, les affaires de toilette et les médicaments. Mieux vaut partir avec un sac un peu plus grand pour avoir un peu de place disponible pour plus tard, pour les achats par exemple.

On double nos sacs à dos avec un sac poubelle résistant (genre "spécial jardin") qui nous permet d'avoir nos affaires toujours au sec. Bien utile lorsque le sac passe toute la nuit sur le toit d'un bus et qu'un orage énorme explose. Et on range nos affaire dans des petits sacs en toiles, histoire d'éviter que ce soit trop le fouilli et que tout se mélange.

Si vous êtes vraiment curieux, découvrez le contenu de nos sacs.

Chacun aura auusi un sac à dos de petite taille (20 litres), pour les balades de la journée. Il nous permet de transporter l'appareil photo, une bouteille d'eau que l'on garde au frais en l'entourant d'un paréo (si, si, ça marche pas mal!), etc.

Le couchages

Nous avons deux duvets "sarcophages" résistant au froid. Pour éviter de les salir de trop, on hésite à prendre des "sacs à viande" (comme un sac de couchage, mais fait en drap, pour glisser à l'intérieur du duvet)... Finalement, on abandonne l'idée.

Les vêtements.

Les besoins vont changer en fonction du climat des pays que nous allons traverser. Nous n'aurons pas besoin de grand chose pour le début de notre voyage puisque le climat sera plutôt agréable en Jordanie et en Asie. L'essentiel de notre tenue sera composé de T-shirts et shorts, de pantalon en toile très léger, de chemise légères et d'une tenue pour la pluie (coupe vent et cape). Pour la deuxième partie, cela va se gâter un peu puisque le climat dans la Sud du Chili et de l'Argnetine est plus frais. Nous prenons un pull, et des T-shirt genre "Damard"...

Et puis, on verra bien sur place s'il nous manque des affaires. On trouve en général pas mal de vêtements bon marché un peu partout, alors pas d'inquiétude !

Quant à la quantité, on sera moins chargés que lorsqu'on part en week-end. Il nous faudra faire régulièrement la lessive de toute façon, alors un peu plus ou un peu moins !

L'argent, les papiers

Pour transporter l'argent et les papiers importants comme les billets d'avion, nos passeport, ou encore les cartes Visa, on a chacun une petite banane-ceinture de sécurité (on en trouve dans les hyper de sport) que l'on place autour de la taille. Lorsqu'on traverse une région qui "craint" un peu, le tout se retrouve sous le T-shirt et même sous le pantalon. Pratique et discret.

Comme pour les sacs à dos, là-aussi, obsession de l'humidité : on prend des petits sacs bien étanches (en fait des sac de congélation) pour les passeports, les billets d'avions, les pellicules, bref, ce qui doit rester bien sec.

Encore un petit truc : nous avon scanné tous nos papiers, les billets d'avions, notre carnet d'adresse. Le tout est disponible sur notre site Internet. En cas de perte ou de vol, cela sera peut-être utile !

Les guides de voyages

On a déjà pratiquement tous les guides (routard et lonaly). Ils nous ont permis de préparer un peu notre trajet, de décider combien de temps nous passeriosn dans chaque pays ou chaque continent. On ne prendra avec nous qu'une partie des guides. On se fera envoyer (chez nos amis Isa et Jeremy en Thailande) le reste.

Et puis on compte bien en acheter sur place. Il y a toujours un voyageur prêt à revendre le sien. Et puis dans beaucoup de pays, en particulier en Asie, il existe des boutiques qui en vendent d'occasion ou qui proposent des contre-façons photocopiés. C'est pas bien !

Préparatifs J-15

Le temps passe mais nous sommes pratiquement prêts. Pratiquement, parce qu'il nous reste encore quelques vaccins, dont la dernière injection contre la rage prévue pour le jour du départ (mais cela n'étonnera pas trop ceux qui nous connaissent bien).

Cela dit, nous sommes bien avancés puisque les billets sont en poche, le visa pour la Jordanie est déjà accordé et que nous attendons ceux pour l'Inde. Pendant que je m'occupe (entre autre) de mettre le site à jour, Marion étudie et planifie un peu nos trajets.

Les billets d'avions tour du monde

Nous avons opté pour une formule "tour du monde". Ce genre de billet est valable pendant un an et il permet de composer soi-même son trajet et de définir ses escales un peu partout dans le monde. Il y a deux alliances de compagnies qui proposent ces services: la Star-Alliance et OneWorld. Nous partirons avec la Star-Alliance. Nos billets d'avions "tour de le monde" sont en fait composés de 15 billets !!! Vraiment impressionnant. Il va falloir trouver un système pour les mettre en sécurité pendant notre voyage, histoire d'être sûrs de ne pas rentrer à pieds.

Etant donné que nous n'habitons pas Paris, il y a pas beaucoup d'agences qui sont capables de nous aider pour une telle demande. Heureusement, on finit par tomber sur Myriam de l'agence Anthéa de Metz. Elle a planché non-stop sur nos billets pendant plus d'une semaine complète afin de nous obtenir les meilleurs tarifs. Et je pense qu'elle a réussi à avoir un bon prix : 17 781 FF, soit quelque chose comme 2700 euros (en 2001 rapelons-le).

On est content de notre trajet. Départ de Paris vers la Jordanie. Puis de Jordanie vers l'Inde ou l'on restera 3 mois. Ensuite direction Bangkok. Là aussi, 3 mois sur place avant un nouveau saut, vers l'amérique du Sud cette fois-ci.

En fait, cette configuration de voyage est intéressante : des dates à repecter tous les 2 ou 3 mois mais beaucoup de liberté entre ces grands sauts en avion. Un bon équilibre... Notre formule nous permettait en plus de changer gratuitement la date des différents vols, mais aussi les destinations (pour 75 dollars)

Le cartes VISA, la date de validité!

Il a fallu également penser aux cartes VISA. Les trois que nous avions expirent pendant l'année 2001. Du coup il a fallu les faire refaire toutes. Si en France, c'est assez rapide (une petite semaine) au Luxembourg on m'a dit que cela pouvait prendre 3 semaines. Cela nous amène après le jour de notre départ ! A ce propos, pour nous la carte de Visa sera le moyen de paiement privilégiés. Nous aurons bien sûr quelques travellers chèques et des dollars en espèces, mais la présence de distributeurs partout dans le monde et le faible coût de la commission (cela dépend fortement des banques) en fait un moyen de paiement assez pratique.

Assurances

Ca y est, nous sommes assurés. Histoire d'être couverts en cas d'hospitalisation ou de rapatriement pendant notre tour du monde. Car si on est couvert par la sécurité sociale en rentrant, pour le rapatriement et les frais à l'étranger, ce n'est pas aussi simple sans assurance...

Passeports, permis, billets d'avion ... Les derniers repas à la française (sniff)

En attendant, on se fait des petites bouffes sympas en oubliant que le repas va être composé de riz (en Asie) pendant 6 mois et de pommes de terre (en Amérique du Sud) le reste du temps. En fait, on n'arrête pas de "bouffer" tout ce qui nous tombe sous la dent !!!

Les formalités diverses avant le départ

On a besoin de plein de forces pour accomplir ce qui reste à faire : préparer les papiers pour les impôts, ceux de banques, les procurations diverses et variées (PTT, banques, livrets épargne, etc, etc ...), assurances, la sécu, la mutuelle, etc, etc ... C'est fou ce qu'il y a à faire pour partir un an autour du monde! Si j'avais su... Et en plus, il faut préparer le déménagement puisqu'on quitte notre appartement, résilier les contrats EDF, GDF, France télécom, itinéris, faire suivre le courrier, faire de super restos avec les copains (ha non, ça c'est dans les trucs sympas, pas dans les "la barbe" !)

Pour tout savoir sur notre façon d'écrire les carnets de voyages, de faire le site Internet et de développer les photos tout en se baladant autour du monde : en savoir plus sur les photos et l'écriture du site.

Pour connaitre en détail nos trajets, les distances parcourus, le temps nécessaire et le coût des transport : en savoir plus sur les transports.