Monde 2001  
Carnet de voyage : Thailande - Le pont de la rivière Kwai
       
     
Itinéraire - la carte
 

Vendredi 11 mai

Un bus climatisé confortable nous amène à Kanchanaburi, 130 km à l'Ouest de Bangkok. Nous autres touristes venont ici pour voir un pont. Mais pas n'importe quel pont. LE pont. Le pont de la rivière Kwai. Que d'histoire! Pendant la seconde guerre mondiale, 30000 prisonniers alliés et 100000 travailleurs asiatiques ont travaillé pour construire cette ligne de chemin de fer que les japonais comptaient utiliser pour relier la Thaïlande à la Birmanie dans le but d'envahir l'Inde. Des milliers y laissèrent leur vie. Il faut dire que sa construction était prévue pour durer 5 ans et que les japonais (soutenu par la gouvernement de Vichy) l'ont fait réaliser en 16 mois, torturant les prisonniers pour les faire travailler plus dur encore. Aujourd'hui, il reste... un pont, assez banal, un énorme parking pour les bus de touristes et des boutiques de souvenirs.

Kanchanaburi est une ville de taille moyenne, traversée par de grandes routes où ça circule pas mal. Nous sommes installés dans un coin très tranquille, les pieds dans l'eau puisque notre bungalow sur pilotis est construit au dessus de la rivière (la fameuse) . C'est très reposant.

Samedi 12 mai

A 65 km au nord de Kanchanaburi, les plus belles cascades du Siam (l'ancien nom de la Thaïlande): celles d'Erawan (ci-dessus). A nouveau nous nous plongeons dans la jungle, accueillis par les cris des oiseaux et les multiples grésillements, bruits de scierie (hé oui) et autres sons produits par les insectes et les divers lézards. Il fait bien évidemment TRES chaud... Mais ce n'est pas sec. D'ailleurs la Thaïlande est un pays très très vert, un peu comme la Normandie quoi... Il y a 7 cascades qu'il faut remonter pendant environ 2 heures dans cette jungle superbe. Sans rien boire... il s'agit d'un parc national et toute nourriture et boisson est interdite au-delà de la deuxième cascade afin de préserver l'environnement. Ca part d'un bon sentiment alors tant pis, on pique-nique en bas, avec les thaïlandais en week-end, et on monte sans rien à boire. Les cascades sont géniales, toutes différentes, avec des poissons dedans (dont certains font pas loin de 50 cm). De nombreuses cuvettes sont creusées dans la roche, on peut s'y baigner, c'est frais. Les thaïlandais font tous trempette. Les filles habillées, très rarement en maillot de bain. Les singes sont là, dans les arbres. On s'en est aperçu quand l'un d'eux a fait pipi sur ma casquette... pourrait pas viser ailleurs, non! Je me suis baignée dans un des magnifiques bassins calcaires, profitant du massage de la cascade et de la fraîcheur de l'eau. Bref, le bonheur, jusqu'à ce que les poissons commencent à manger mes pieds! Quand on ne voit pas le fond, ça fait tout drôle!

 

Suite du voyage : Nakhon Pathom

A voir également :
   Bangkok et Pak Chong
   Métro, bâteau... Wat Pho
   Le pont de la rivière Kwai
   Nakhon Pathom
   Ayutthaya
   Départ pour Chiang Mai
   Paï
   Retour à Chiang Maï
   Sukhotaï
   Chiang Khan
   Khon Kaen
   Khon Chiam
Toutes les pages résumée
 
Photos :
   Toutes les photos de la page... (20 photos)
 
Pays suivant :
   Le Laos


Thailande
Kanchanaburi