Monde 2001  
Carnet de voyage : Inde - Udaïpur
       
     
Itinéraire - la carte
 

Lundi 26 février

Ca y est, Lionel a un pantalon pas troué aux fesses! Un super pantalon de coton si large qu'on pourrait y tenir à deux (70 roupies)! Au moins, c'est confortable, et quelle classe! En plus il est tout content, il a acheté un petit dico d'anglais. Comprends pas pourquoi, ça fait double emploi avec moi!

Et puis, on a pris le bus pour Udaïpur. Le "direct" et "de luxe". Départ: midi. Durée: 7H30. 315KM. 100 roupies chacun. En fait de direct bus, on a poireauté 1H30 à Ajmer au soleil, soit 12KM après Pushkar! Dire que la piscine de l'hôtel etait toute seule pendant ce temps! En plus, le super bus de luxe a été conçu pour des humains minucules, des enfants je crois! Les fauteuils sont larges comme une moitié de fesse, Lionel est donc encastré entre l'accoudoir et moi, et moi entre Lionel et la fenêtre. Nos têtes depassent des appuis-têtes et nos genoux ne risquent pas de se perdre, ils sont coincés par le siège de devant. 7H30 plus tard, on a les fesses en forme de siège.

Mardi 27 février.

Hier soir super dîner (en fait, non, pas bon), sur le toit d'une maison. On y accède après avoir traversé 5 ou 6 étages de l'habitation! Une superbe vue sur le city palace, le palais du maharadja (qui y habite encore quelques fois) et sur le superbe Jagdish Temple dont l'entrée est surmontée de 2 magnifiques éléphants en pierre trônant au sommet d'escaliers abrupts.

L'une des attractions de la ville le lac Picchola est mal barrée. Il n'a pas plu depuis 3 ou 4 ans et il s'assèche! En fait, il est plein de vase et de poubelles naturelles (peaux de bananes, feuilles de bananiers, restes de nourritures,...). le malheur, c'est que les indiens ont besoin de son eau pour se laver et laver leur linge et aussi pour leurs affaires touristiques: resto en bord de lac, au milieu du lac, hôtels avec vue sur le lac, etc. Et le clou, le Lake Palace, un ancien palais transformé en hôtel resto, lieu de tournage du James Bond "Octopussy", pour l'instant toujours entouré d'eau, c'est mieux que la vase!

En une demi-heure, un jeune indien de 18 ans - qui en paraît 15 - m'a expliqué un nombre incalculable de choses avec trois mots d'anglais ! Et j'ai tout compris ! C'était rigolo et sympa. Du coup, il est revenu deux fois avec son vélo.

Suite du voyage : En route pour Goa

A voir également :
   Arrivée à Delhi
   Agra et le Taj Mahal
   Premier jour à Jaïpur
   Pushkar, au pays des baba cools
   Udaïpur
   En route pour Goa
   Vacances à Goa
   Un bien long trajet en train
   Cochin
   Allepey - Quillon, Les backwaters
   Varkala
   Kovalam
   Kodaikanal... un peu de montagne
   Madurai
   Pondichery ... chery
   Mahabalipuram
   Tirukalikundram
   Le train pour Puri
   Calcutta
   Varanasi
Toutes les pages résumée
 
Photos :
   Toutes les photos de la page... (16 photos)
 
Pays suivant :
   Le Népal