Monde 2001  
Carnet de voyage : Chili - La Patagonie-Puerto Natales
       
     
Itinéraire - la carte
 

Vendredi 24 août

Depuis 6h00, on a quitté le Golfe sans encombre. Quand on pense à tout ce qu'on voit à la télé sur les navigateurs, le Cap Horn et tout et tout... Tu parles! Facile comme tout!

Les paysages ont changé aujourd'hui. Les conifères ont laissé place à une végétation beaucoup plus basse. On dirait de la toundra, peut-être même que c'est de la toundra, mais comme on n'a jamais été très atentifs aux cours de géo, on ne sait pas trop. Ce qui est sûr, c'est qu'il ne fait pas très chaud, autour de 1 degré. Ce qui est vraiment agréable, c'est que le temps est vraiment superbe, que le soleil brille et qu'on n'est jamais très nombreux sur le pont du bateau. J'ai un peu de mal à imaginer ce que ça donne en pleine saison lorsqu'il y a 300 personnes. De temps en temps, au milieu de nulle part, on croise des îlots oú se dressent 1 ou 2 maisons. Que font-ils là complètement perdus dans ces paysages austères? Probablement de la pêche. Le soir, on boit, on danse, on joue aux cartes, à la valise d'Heidi et on écoute Manu Chao.

Samedi 25 août

Sniff sniff, le capitaine vient d'annoncer qu'on arrive ce matin vers 11h00 à Puerto Natales. Ce voyage aura été trop rapide, on n'a même pas eu le temps d'écrire nos cartes postales. On débarque à Puerto Natales à 13h00. Ca y est, on est en Patagonie! A la sortie du bateau, on est accueilli par 5 ou 6 propriétaires d'hôtels qui nous refilent leur carte de visite. On a décidé de faire un bout de chemin avec Heidi et Ludo avec qui on a quelques atomes crochus. On se lance à la recherche d'une pension pas trop chère et on se retrouve chez Alexandro, un garçon super gentil qui pêche le saumon. Il nous parle de sa région et notemment du parc Torres del Paine, ça nous met l'eau à la bouche. Malheureusement, les infos qu'il nous donne sur les bus réguliers ne sont valables qu'en été. On cherche, on discute, on négocie et on finit par trouver un minibus qui va nous emmener au parc dans une agence tenue par une dame tout de jaune vêtue (y compris le vernis à ongles) et qui ne s'arrête pas de raconter sa vie, son fils, son boulot de vendeuse de chocolat en décembre, sa formation de secrétaire juridique, mais je m'arrête là.

Ce soir, on profite d'avoir une cuisine à disposition rien que pour nous, pour se préparer un poulet basquaise. En fait, c'est surtout Ludo qui cuisine, nous on se contente de rajouter un peu de sel et de prendre l'apéro avec Alexandro descendu (il habite au premier) nous rejoindre pour manger et discuter avec nous. Comme à la maison, en plus, à l'apéro il y a du chorizo, du fromage et un petit vin rouge.

Suite du voyage : Torres Del Paine

A voir également :
   Arrivée à Santiago
   Santiago les colines
   Villarica
   Valdivia
   Chiloé
   Le parc national de Cucao
   La croisière s'amuse
   La Patagonie-Puerto Natales
   Torres Del Paine
   Le fort de Punta Arenas
   Terre de Feu
   Punta Arenas
Toutes les pages résumée
 
Photos :
   Toutes les photos de la page... (7 photos)
 
Pays suivant :
   L'Argentine


Chili
El Magallanes

Chili
El Magallanes