Monde 2001  
Rencontres autour du monde
     
 

C'est un peu en vrac, ce n'est pas forcément exhaustif, mais cela donne une bonne idée des gens que nous avons croisé pendant un an.

Il y a eu beaucoup de voyageurs, pour certains ce ne fût que de brefs moments dans une cours ou autours d'une table de restaurent. Pour d'autres, la rencontre c'est prolongée et s'est transformé en amitié.

Il y a eu aussi les gens qui eux ne voyageaient pas, ceux qui habitaient là où nous on ne faisait que passer et glaner. En Inde ces rencontres sont nombreuses et ont lieu pour beaucoup dans les trains où la distance et la vitesse de la locomotive font que le temps ne manque pas. On rencontre des gens surprenant et divers. Des gens cultivés qui en savent plus que nous (la honte!) sur l'histoire de France, des pères ou grands-pères qui vont nous montrer comme ils sont fiers de leur progéniture, des curieux qui veulent simplement voir nos photos. Dans le reste de l'Asie, l'anglais ou autre langue compréhensible de nous se fait plus rare. La communication devient plus basique. Mais ce n'est pas grave il y a tant à apprendre en observant... Et puis il y a l'Amérique du Sud. Où on s'est mis à l'espagnol (ou au Castelano comme ils tiennent à le préciser pour se détacher de l'ancien colonisateur), et puis il y a les hospedaje dans certains pays, les pensions de famille, qui font que les rencontres sont nombreuses.

 

Khaled

Jordanie - Amman. Il est le patron du Bagdad Hotel. Il nous a accosté sur le trottoir, ses chambres n'étaient pas chères… Un vrai bavard, dragueur un peu macho, qui compte bien réussir son business. Il prend un peu la tête mais au fond il est plutôt sympa. Il nous vend son excursion autour de le mer morte. Il nous fait des pla nun peu "touriste", on se retrouve déguisé en bédouin. Mais ça nous permet quand même de nous retrouver sous la tente de vrains bédouins. Rien que pour cela, merci Khaled...

 
Les deux français sympas

Jordanie - Petra. Rencontrés à Pétra, ce sont de vrais moulin à paroles!

 
Le sosie de la "Heidi"

Jordanie - Pétra. Pas celle rencontrée plus tard au Chili, la vraie, celle du dessin animé

 
Hussan

Jordanie - Wadi Rum. Hussan a vite repéré qu'on recherche un moyen d'aller dans le Wadi Rum. Il nous propose un prix défiant toute concurrence, on accepte. Il travaille dans l'usine de chimie - il est ingénieur nous a-t-il dit, mais il a le désert dans la peau. Sa famille vient de là. Il est venu nous le veille de partir demandé "j'apporte de la bière, c'est OK"... l'après-midi "j'apporte le narguilé, c'est OK"... le matin-même "j'apporte de la Vodka, c'est OK"... Ce n'est visiblmenent pas l'argent qui interesse ce musulman intégriste à faire des virée dans le désert.

 
Mohamed

Jordanie - Aquaba. Un loueur de bateau. Il nous a invités à boire le thé et nous a offert une orange chez lui très gentiment. La, il nous a montré ses 2 livres ou il apprend l'anglais. Il a 35 ans mais. On a papoté devant la télé assis par terre sur les matelas dans son humble demeure.

 
Le sculpteur artiste

Jordanie - Amman. Il est suisse, complétement allumé et super sympa. Il est triste aussi, car il n'a pas le droit de dormir avec ses deux copines canadiennes car Khaled veille : on ne fait pas cela ici sans être marié. Gros jaloux, oui!

 
Edwige et son mari

Jordanie - Amman. Hôtesse de l'air qui a oublié son gros foulard en repartant en France et que nous avons pris pour donner à une de ses collègues d'Air France. Enfin ce ce que nous avons cru. En fait, le personnel d'Air France a comme consigne de n'accepter aucun bagage ni paquet. On a fini par le laisser aux objets trouvés de l'aéroport de Viennes non sans le signaler par mail à Edwige.

 
Sacha et son "pine hole"

Inde - Jaipur. Il est photographe et voyage avec un bien curieux appareil photo de conception personnelle: une boîte avec un trou dedans et un cache qu'il retire pour laisser entrer la lumière. Il nous raconte qu'il a rencontré dans le nord de l'Inde un indien qui pratiquait le même genre de photo que lui, ce qui est très très rare! Du coup, ils ont eu droit à un article dans le journal local.

 
Jérôme

Inde - Mahabalipuram. Il est Français. Il a travaillé un petit bout de temps dans un orphelinat à Mysore. Il nous file quelques recettes de cuisines indinnes de base. Dont les chapattis.

 
Gérard, Cerise et Victor-Louis

Inde - Mahabalipuram. Gérard est un breton tailleur de pierre et rénovateur de maisons, il a transformé la sienne en maison d'hôte. Il se balade très souvent en mailot de bain chez Frida et dans les rues du village, ce qui choque les indiens d'après Frida. Elle lui fait remarqué d'un ton amusé qu'elle essaie de rendre choqué. Il vient tous les ans en Inde passer plusieurs mois pour faire régime! Il en profite pour se raser la tête. Cerise, c'est sa compagne. Elle travaille à la poste. Victor-Louis à 5 ans. Un petit breton très gentil qui fréquente une école bretonne où on parle le breton. Il n'a pas pris de cours d'anglais, mais il sait se débrouiller pour comprendre et se faire comprendre de Frida et de sa fille.

 
Frida et Emilie

Inde - Mahabalipuram. Frida est indienne. Elle était infirmière et un riche patient lui a laissé en héritage sa maison. Maison devenu une pension. Emilie sa fille adoptive, aussi sympa que sa maman, nous raconte un peu comment se passe l'école, les supersistions qui l'oblige les mauvais jours, à faire tout un détour pour se rendre à un examen pour faire croire aux esprits qu'elle va ailleurs. Frida elle, est autoritaire, incroyablement acceuillante, excellente joueuse de "chinese chess". Toute les deux ont un problème : elles restent collées à la télé.

 
Fille suisse et sa "performance"

Inde - Varanasi. On n'a pas tout compris, mais il paraît que c'est de l'art que fait cette fille. La performance, c'est faire de son corps une œuvre d'art. Elle nous a raconté l'histoire d'un de ses amis qui a fait une curieuse "performance": il a pris le transsibérien - ce qui nous a fait rêver - mais a passé tout le très long voyage sans rien voir, les yeux bandés!!! Par contre, il gardait bien ses pieds nus sur un papier journal... sa performance, c'était de faire transpirer ses pieds. Mais attention, ce n'était pas un amateur, il changeait la page du journal régulièrement.

 
Aléna

Inde - Calcutta. Fille tchèque qui voyage tout le temps depuis l'ouverture de son pays, date où elle en a profité pour faire son premier voyage: à Paris. Certains de ses amis font de même et ils se retrouvent lorsqu'ils rentrent chez eux, enfin chez sa grand-mère pour elle, de temps en temps!

 
L'anglais qui sait tout

Népal - Chittwan. Il sait tout, il connait tout, il a de la famille partout!!! Sa mère bosse dans un journal, son père est dans la politique, son autre père fait du cinéma, son poisson rouge vit en France - ce qui fait qu'il connait ce pays bien mieux que nous... Un peu énervant tout de même. En fait une vraie tête à claque. Même des WC (c'est vrai que les murs de l'hotêl ne sont pas épais), on l'entend encore dire de sa grosse voix sonore à sa copine tout ce qu'il connait.

 
Les deux suisses

Népal - Sunauli. Ils sont partis pour 2 ou trois ans avec des retours en Suisse prévus tous les six mois environ de façon à se rééquiper pour la suite de leur voyage: changement de vêtements, de guides, bonjour à leur famille. Sympas comme tout.

 
La désoeuvrée

Népal - Kathmandou. Une française rencontrée dans la cour interne de notre hôtel a Kathmandou. Elle est parti avec son copain pour une année sabbatique ou plus. Mais sans rien avoir planifié et qui du coup s'embête au Népal ou elle a l'impression de végéter.

 
L'anglais à vélo

Thailande - Chang Khan. Il habite au sud de Bangkok et visite la Thailande en vélo. Par cette chaleur, on est admiratif!

 
Matthieu et Ludivine

Laos - Luang Prabang. Deux parisiens qui "kiffent "pour ce qui est "chantmé", nous côté langage, on prend un coup de vieux. Ils font le même tour que nous mais en sens inverse. On partage pas mal de bières à Vang Vieng…

 
Christian et Annick

Laos - Luang Prabang. Un couple bretons qui nous fait un tableau frappant de la Chine. Ils sont rigolos comme tout et ont grugés un peu partout dans le monde dès qu'ils le peuvent. Ils trouvent que l'entrée des temples de Luang Prabang est trop chère, hop, ils se faufilent sans payer. Lui connaît une fille qui était à l'école avec Marion et sa propre cousine je crois y était aussi!!!

 
L'anglais de Pakse

Laos - Pakse. Il habite à Bangkok, n'est pas très enthousiaste mais dit toujours "it's OK?"

 
Olivier et Damien

Vietnam - Hanoi. Ils sont toulousains et ont pris la mauvaise option: ils voyagent avec une française qui à l'air très fermée

 
Eléna et Ben

Vietnam - Sapa. Elle, d'ex Allemagne de l'Est, lui, anglais. Nous avons pris ensemble le bus galère pour monter à Sapa, avons bien joué à des jeux débiles autour du muscat local pendant qu'il pleuvait, nous sommes baladés dans les rizières et les avons retrouvés à Hanoi ensuite où nous avons logé au dernier étage d'un petit hôtel tous ensemble avec les deux suédoises Kristin et Helen.

 
Kristin et Helen

Vietnam - Sapa. Deux jeunes suédoises rencontrées à Sapa qui nous ont fait partagé leurs photos de l'Orient Express, Russie, Mongolie et Chine.

 
Matthieu et Noémie

Vietnam - Sapa. Ils sont de Lille mais ils sont surtout complétement dingues de voyages. Matthieu est surprenant par sa capacité à apprendre des langues étrangères. Noémie adore la photo. Elle a un vieux Leica (je crois). Pour financer leurs futurs voyages, ils achètent des affaires (des fringues surtout) qu'ils revendront à la braderie ou ailleurs. Mais pas question d'acheter 200 sacs asiatiques sans valeurs. Eux, ils choisissent des objets qu'ils aiment et qu'ils revendront avec leur histoire. On les croisera à plusieurs reprise jusqu'à Saïgon.

 
Le papa des jumelles

Vietnam - Hanoi. Un français très sympa qui a adopté une petite fille vietnamienne il y a 4 ans et qui est de retour au Vietnam pour venir adopter… la sœur jumelle de sa fille! Il n'ont appris que très tard l'existence de celle-ci

 
Alex et Matthieu

Vietnam - Along. Les apprentis pharmaciens rencontrés lors du treck à Along, en stage à Hanoî pou 2 mois et qui visiblement ont décidé de profiter bien plus des attraits touristiques du pays que de leur stage

 
Régines et ses deux filles

Vietnam - Along. La maman voyage avec ses deux filles (Sophie 10 ans et Magali 6 ans) et son mari. Tous aiment bien voyager, mais leur style de voyage est plus "famille" que le notre (logique). Là ils seront bien surpris par la difficulté du treck, ça monte, c'est rude, c'est long - 12 km dans la montagne tout de même. Le mari abandonne vite, mais Régine et les filles continuenet jusqu'au bout et kusqu'uà la boue jusqu'au genoux. Il faut dire que c'est un retour aux sources pour les deux fillettes originaires toutes les deux du Vietnam.

 
Clémence et Jéôme

Vietnam - Along. Rencontrés à Hanoï, nous fairons un petits bout de chemin avec ce "thésard" et cette "ESC Nante" qui prépare un voyage (courant 2002) d'un an avec ses deux frangins.

 
Jojo et sa femme

Vietnam - Nha Trang. En vacnaces au Vietnam, ils rêvent de partir faire un grand voyage…

 
Les deux pré-retraités

Vietnam - Nha Trang. Ils ont laissés les clé de la maisons aux enfants. La pré-retraite, c'est fait pour en profiter à fond. En tout cas c'est l'impression qu'ils donnent. Et pas un tour du monde de pépéres, eux ils voyagent en bus local bien pourri et dans des hôtels à peine un cran au dessus des notres, c'est tout dire. Plein d'espoir en tout cas pour nous, on espère avoir une patate comme ça et une envie de voyager comme la leur à leur âge...

 
Serge et Alain

Vietnam - Along. L'un est professeur d'histoire, l'autre est assureur… Ils sont charmants tous les deux. On les rencontre à Hanoï, on les croise à Hué et et à Hoï An. Faut dire qu'au Vietnam, tous les touristes prennent le même bus, la route est droite, la même pour tout le monde.

 
Les épiciers

Vietnam - Can Tho. Ils tiennent un bistrot - épicerie à Can Tho. On s'arrête chez eux pour acheter une boisson à bulles et on finit assis sur leur trottoir avec eux, à partager quelques fruits savoureux (ramboustan et mangoustan). Ils sont d'origines chinoises et nous racontent toute leur vie, leurs enfants partis étudier en Suisse. On se retrouve très vite en train de parcourir les albums photos...

 
Matthieu et Stéphane

Cambodge - Siem Reap. Deux frangins fort sympatiques avec qui nous discuterons et referons un peu le monde autour d'une bière ou deux. Matthieu fait Sup de Co bordeaux, Stéphane est de la promo Inseec 96 ou 97. Ils prévoit de prendre une année sabbatique d'ici deux ans. On leur souhaite et on espère leur avoir donner envie.

 
Denis

Cambodge - Phnom Penh. Il est avocat, il vit désormais à Phnom Penh. Il a bossé 6 mois en Chine et il espère vivre de ce pécule au Cambodge pendant deux ans. Un drôle de gars, sans doute assez représentatif de la faune qui vit ici et qui nous raconte la vie, un peu gerbante il faut bien le dire, des expatriés qui vivent ici.

 
Roland

Cambodge - Siem Reap. On rencontre dans la cours-restaurant de notre hôtel. Il est écriteur-photographe de guide touristique en particulier sur la Chine du Sud où il habite. Il est originaire de Strasbourg même s'il a un petit accent de parisien snobinard. Guide dans l'âme, il nous refile un paquet de renseingnements qui se révèlent tous... complétement bidons. Des informations pour circuler seul à Angkor jusqu'aux heures d'ouverture des guichet pour les billets, tout est faux. On espère qu'il vérifie un peu plus ses sources pour ses guides.

 
Geneviève

Cambodge - Battambang. Cambodgienne d'origine, elle travaille à l'Alliance française de Battambang. Une copine de Nancy (une copine de Marion) qui a bosssé là un certain temps. Elle nous reçoit à bras ouverts et nous raconte plein de choses sur sa ville, son pays, l'histoire, la cuisisne. Enrichissant et très amical.

 
Violette

Thailande - Bangkok. Il y a Isabelle et Jeremy les expatriés qu'on ne peut pas classer dans la catégorie "nouvelles rencontres" puisqu'on les connaît déjà depuis un petit bout de temps maintenat (voir notre voyage en Indonésie par exemple). Par contre il y a Violette qui est toute petite et toute mignonne. Isa a eu l'extrême gentillesse de nous faire profiter de toutes les étapes puisqu'elle était enceinte (bien enceinte) lors de notre premier passage en Thailande, et qu'elle a attendu notre second passage pour accoucher. Merci!

 
Christian et Marylin

Chili - Chiloé. Nous ne sommes pas les seuls fous à visiter le parc de Cucao sous la pluie et dans le froid. Il y a aussi Christian, originaire des pays-Bas, et Marylin des Etas-Unis. On les rencontre dans Le bar du coin en train d'essayer tant bien que mal de se réchauffer... Une rencontre qui se prolongera jusqu'à Purto Natales. Lui est une véritable encyclopédie et semble quelque peu pris de béguin pour Marylin, une fille de religieux intégristes mormons qui a décidé de prendre le contre-pied de tout ce qu'on lui avait inculqué. Elle n'avait pas le droit de boire du Coca à cause de la caféine, elle se bourre la tronche désormais au Rhum... Enfin, on se bourre la tronche... Ouverte pour une américaine, même si elle ne fait aucun effort -c'est bien la seule- pour causer un peu l'espagnol

 
Heidi et Ludo

Chili - Puerto Montt. Heidi (c'est son vrai prénom) et Ludo sont Lillois. Elle adore les photopieuses et les pingouins et croit que les nains ne savent pas écrire. Elle travaille dans une boutique de télé-marketing, a honte de parler de son boulot (vous savez, les gens qui vous harcélent pour vendre des canapés par téléphone). Elle aimerait d'ailleurs changer pour devenir bouquiniste (elle passe son temps dans les bouquins, ça tombe bien). Elle pourrait faire clown aussi peut-être. Lui est marin dans l'âme, G.O aux Glénans. Il a une carte marine avec laquelle il dort et qu'il ne quitte même pas pour aller aux toilettes. Petite particularité du personnage, il est persuadé qu'il faut soufrir pour jouir. De la vie j'entend. "Alors, t'as mal aux jambes?" accompagné d'un petit sourire sadique est sans doute sa phrase préférée.

 
David

Chili - Puerto Montt. Il est anglais et se balade en sandales sans chaussettes sans doute pour contredire la légende - oui mais en Patagonie il fait quand même très très froid… Sûr de lui et de son charme, il se balade avec son baton de pèlerin un peu folklo et s'admire grâce à une cassette vidéo d'une émission téloche à laquelle il a participé

 
Vincent

Chili - Puerto Montt. Il est franco-chilien et est plutôt très sérieux. Il voyage avec le programme de sa future école avec lui (science po je crois à moins que ce ne soit une fac en Angleterre). Il veut faire une carrière dans la diplomatie.

 
Louise et Adrien

Chili - Puerto Montt. Ils sont anglais, ont déjà énormémént voyagé. Ils font le tout du monde en 15 mois avec une pause au milieu. Dans le sens inverse du notre.

 
Nena

Chili - Punta Arenas. Néna, c'est la dame de notre hospedaje. Elle est super sympa, fait de super bon gâteaux pour le petit déj qu'elle sert au son d'une belle musique classique. Et puis elle aime bien papoter et fait plein d'efforts pour comprendre notre espagnol bancal et parler lentement. Elle adore le patinage artistique et patine elle-même sur un lac. Elle n'aime pas le pape et est athée, ses parents lui ont appris à ne pas avoir de religion suite à la guerre civile en Espagne d'où ils se sont sauvés. Elle déteste les dictatures et a déjà prévu de faire un feu d'artifices le jour où Pinochet mourra. Elle aimerait bien aller un jour en Espagne, en nord d'où ses parents sont natifs.

 
Eric

Argentine - Iguazu. Il est français et il est parti pour 6 semaines en laissant sa copine. De toute façon, il n'aime pas les obligations, et il aime ne rien faire du tout. On discute autour d'une table de resto. Tout à volonté, viande, légumes, salades. Ca s'appelle le "tenedor libre" ici.

 
Mélanie et John

Argentine - Tilcara. Ils sont anglais, super sympas et recherchent un boulot avec 3 mois de vacances par ans. Ils sont partis pour 9 mois mais il ne leur en reste plus qu'un.

 
Henri et son pote

Argentine - Tilcara. Henri fait science po. Son pote, sympa et curieux est conrôleur de gestion à Pont Audemer

 
Julien

Argentine - Tilcara. Il est suisse, il a à peine vingt ans. Il a planté tout le monde et a arrêté l'école l'année de son bac, une semaine après le début des cours, pour venir ici, histoire de se "chercher" un peu. Il a fait cela après avoir vu un film "d'aventure". C'est d'ailleurs ça qu'il aime, l'aventure... même s'il se tracasse pas mal sur l'organisation de son voyage...

 
Daniel et Samuel

Bolivie - Uyuni. Les deux suisses allemands ont passé 3 semaines en Equateur (à Tito???) pour apprendre l'espagnol. Mais sérieusement, avec au programme cours particuliers 4 heures par jours et devoir le soir! Pour ceux que ça interesse, cela coûtait environ 50 FF de l'heure... On se fait le circuit d'uyuni dans la même Jeep et ils nous quittent à la frontière chilienne où ils poursuivent leur périple.

 
Joel et Geneviève

Bolivie - Uyuni. Pour ces deux lyonnais, les vacances il faut que cela dure le plus possible. Ils sont en Bolivie pour un mois, c'est bien le minimum. On les rencontre à Potosi, on décide de faire le Salaar dans la même Jeep. On poursuivra un bout de chemin ensemble jusqu'à La Paz et Coroico. Joel a réalisé un super planning de leur voyage et... il tousse toute le temps. Geneviève est guère mieux, frileuse, avec ses lunettes tout pétées et son nez qui saigne. Il nous raconte l'histoire de leur pote qui voyage pas mal et qui a appris des tours de magie pour les enfants... pas bête ça...

 
Daniela et Marcelo

Bolivie - La Paz. Marcelo était le correspondant de Jéjé au lycée. Daniela est sa femme. Il y a aussi Marie Eugénie et Marcelo, les parents de Marcelo . Grâce à Jéjé on fait la rencontre de boliviens qui appartiennent à une tranche de la société que nous naurions sans doute pas rencontré sinon. Marcelo le père est directeur de Rhone Poulenc en Bolivie... On retrouve Jéjé pour aller déjeuner chez les parents sans se douter de ce qui nous attendait... une maison superbe, des gens qui nous servent à table. Et une famille vraiment très acceuillante!

 
Roy et Geraldo

Brésil - Jusqu'à Manaus. Il est allemand, il aime la bière, la musique de jeunes et pratique le "D.J.isme" dans des "boite of night" dans son pays natal. Il a un regard assez sarcastique des ses compatriotes. Il voyage non-stop. Geraldo est brésilien, on le rencontre sur le bateau pour Manaus grâce au talent de traducteur de Roy. Geraldo qui insiste souvent pour nous offrir un coup... une bière évidemment.

 
Frédéric

Mexique - Zipolite. Il est un peu paresseux, à moins que cela ne soit simplement qu'une envie de se laisser vivre. Il est dans la restauration, il bosse 6 mois par an à St Maxime sans compter ses heures, un boulot de fou. Le reste de l'année, il vient se poser à Zipolote ou il vit plutôt... tranquille. On l'a rencontré dans le "taxi" qui nous amenait à Zipolote, il nous a proposé de venir voir l'endroit -non sans nous prévenir de côté sommaire de celui-ci - où il loue une cahute. Discussions philosophiques autour d'une bière avec ce garçon surprenant qui envisage, lorsqu'il sera prêt, d'aller voir de plus près le bouddhisme en Inde ou au Népal. Un accident de mob, lui a sauvé la vie. Les médecins se sont rendus compte à cette occasion qu'un cancer se développé dans son épaule...

 
Olivier

Costa Rica - Santa Elena. Havrais installé au Pays Basque. Il est parti à 20 ans avec un pote "pour 15 ans" en Amérique du Sud. Il y est resté 4 ans en fait. Les voyages forment la jeunesse, lui en tout cas a appris son métier. Il est devenu artisan et crée des bijoux et des sculptures. Il travaille 6 mois en France, part en voyage 2 ou 3 mois, retape ensuite sa maison. Il connait bien Madagascar, la Colombie, le Népal, le Brésil, le Mexique... et j'en passe.

 
Martine et son mari

Costa Rica - Tamainde. Ils ont dans les 45 ans, ils voyagent beaucoup. En Asie, à Madagascar…

 
Cardine, Tam et Annick

Costa Rica - Palya Grande. Cardine est d'origine chino-cambodgienne, Tam (le garçon) d'origine Vietnamienne. Avec Annick, ils sont québecois. On les croise régulièrement chez "Kike" où ils viennent manger. On va voir les tortues ensembles. Discrets et polis ces québecois.